Histoire des Carlins. Une histoire riche et étonnante.

Une histoire Chinoise

Les carlin ont une histoire riche et étonnante qui remonte à 700 av. J. -C. à l’époque de Confucius, quand on les appelait lo-sze. La race est considérée comme l’une des plus anciennes races canines de nos jours. Il existe de nombreuses théories quant à l’origine du Carlin – une théorie affirme que la race est un descendant du Pékinois à poil court; une autre théorie postule que le Carlin est un croisement d’un petit Bulldog; et une troisième théorie suppose qu’il s’agit d’une forme miniature du Mastiff français (Dogue de Bordeaux).

En dehors des monastères tibétains, seuls les membres de la famille impériale chinoise étaient autorisés à posséder ces chiens à petit nez qui restaient toujours auprès de leur maître, même lors d’occasions royales où des invités étrangers étaient présents. On dit que les carlins-femmes étaient tellement appréciées qu’elles avaient le même rang que les épouses de l’empereur. C’était vrai à l’époque du grand empereur Ling To (168-190 A. D.) qui ordonnait aussi que ses carlins soient gardées par les soldats du palais et ne soient nourries qu’avec la meilleure nourriture. Il aimait beaucoup ses carlins : quiconque était pris en flagrant délit de tentative de vol était condamné à mort.

Arrivée en Europe du carlin

Au cours des 16e et 17e siècles, les carlins devinrent très populaires et furent importés en Europe avec l’aide de la Compagnie hollandaise des Indes orientales. En 1572, un carlin du nom de Pompée alerta son maître, le prince d’Orange Guillaume le Silencieux, à l’approche des Espagnols et sauva ainsi la vie de son maître. En conséquence, le Carlin fut déclaré chien officiel de la Maison d’Orange. Lorsque le prince Guillaume monta sur le trône, ses carlins vinrent à la cérémonie ornés de rubans oranges.

L’épouse de Napoléon Bonaparte, Joséphine, avait un Carlin nommé “Fortune”. Le soir de leur mariage, Joséphine refusa de dormir dans leur lit, à moins que son Carlin ne soit autorisé à coucher avec eux. C’est son carlin qu’elle envoyait à Napoléon lorsqu’elle était jetée en prison. Ses messages secrets ont été placés sous le collier du chien et livrés à son mari.

Découverte de la Grande-Bretagne

Pendant l’invasion britannique de la Chine en 1860, ils trouvèrent les Carlins dans le palais impérial chinois et les ramenèrent en Angleterre. En 1886, l’Angleterre importe des carlins-noirs de Chine. Les Black Pugs ont été mis à la mode par Lady Brassey.

La reine Victoria a pris goût à la race et elle a joué un rôle actif dans leur élevage. En fait, elle avait un couple de Carlins qui ont été nommés Minka, Vénus, Fatima, Olga, et Pedro et d’autres. C’est grâce à la participation active de la reine Victoria à l’élevage des Pugs que le Kennel Club fut fondé en 1873.

Le célèbre peintre anglais William Hogarth était très dévoué à ses Carlins : il les incluait dans ses tableaux. L’un des plus célèbres est un autoportrait où il peint lui-même avec son carlin.

Une grande popularité

La race est devenue très populaire en Europe, ils ont été les sujets de peintures d’artistes européens célèbres. De nombreux carlins appartenant à la royauté ont été équipés de costumes et de pantalons assortis et ont roulé sur le devant avec le cocher.

C’est en 1885 que le carlin fut reconnu par l’AKC. Les carlins étaient rapidement des membres de maisons de nombreuses familles américaines et participaient à des spectacles et des compétitions. Les carlins ont été récompensés dans de nombreux spectacles internationaux. En 1981, un carlin nommé Dhandy’s Favorite Woodchuck est devenu le seul carlin à remporter le spectacle du Westminster Kennel Club depuis 1877, année où le spectacle a débuté. En 2004, un carlin nommé chef-d’œuvre de Double D Cinoblu est devenu champion du monde de l’Exposition canine mondiale à Rio de Janeiro, au Brésil.

Conclusion

Il y a longtemps, la race était connue en Chine sous le nom de lo chiang-sze qui a ensuite évolué pour devenir lo-sze. Au fur et à mesure que le carlin a été introduit dans différentes parties du monde, son nom a également changé d’un endroit à l’autre. En Hollande, les Hollandais avaient nommé le carlin “mopshond”, signifiant “grondement”,”Doguillo en Espagne”, tandis qu’en Allemagne on l’appelle “mops” et en France, les Français l’appellent “carlin“.

Le nom de “carlin” est apparu lorsque certaines personnes ont trouvé une similitude entre l’expression faciale du carlin et celle d’un singe marmouset appelé carlin, un animal de compagnie très populaire dans les années 1700.

Article en rapport :